Après avoir abordé le sentiment d’euphorie lié à votre projet de création d’entreprise puis les phénomènes d’hésitation et de doute ressentis, nous étudions ici le tournant le plus intéressant : le moment de votre renaissance.

 

Étape 5 : Renaissance et nouvelles perspectives

Félicitations. Si vous en êtes arrivé là, c’est vraisemblablement que votre choix de devenir entrepreneur, créer votre entreprise, devenir freelance ou auto-entrepreneur est définitivement arrêté. Dès le lendemain de votre bascule psychologique, vous allez vous surprendre à aborder votre projet différemment. Vous serez beaucoup plus efficace : vous allez arrêter de vous focaliser sur la réussite du projet et vous recentrer sur son exécution. Vous ne serez plus paralysé par le rapprochement irrémédiable d’une échéance ou la peur de l’échec ; mais sur la manière d’avancer efficacement.

Vous ne verrez peut-être plus cette expérience comme quelque chose mettant en jeu votre vie, mais plus comme une expérience de vie.

Pour vous donner un exemple concret relatif à ma très jeune expérience, ce changement s’est traduit de plusieurs manières :

  • Plus de facilité à aller vers les autres, prendre mon téléphone et solliciter les compétences de personnes que je ne connaissais pas.
  • Moins de difficulté à parler du projet et en partager l’idée.
  • Prise de conscience que je ne pouvais pas tout gérer et qu’il faudrait que je m’entoure.
  • Mise en place de règles permettant un équilibre entre vie personnelle et professionnelle.
  • Stratégie d’action « à petits pas » : concentration sur des tâches à plus court terme et qui offrent pour partie des résultats concrets immédiats. Permet d’arrêter de se focaliser sur l’échéance et de voir les choses avancer.
  • Changement de la stratégie en fonction des moyens actuels disponibles.

Je ne dis pas que vous allez vous réveiller débarrassé de tous vos défauts, à l’aise à l’oral ou muni de supers pouvoirs. Simplement, vous serez un peu moins perméable au stress. Vous relativiserez et rebondirez avec de nouvelles perspectives pour votre projet. Et si ces articles y sont pour un peu dans tout cela, j’en serai ravi…

 

Étape 6 : Partage, aide et conseils

Voilà, j’en ai terminé avec ce premier – long – retour d’expérience sur le versant psychologique de la création d’entreprise. Si vous retrouvez des phases de baisse de moral vous pouvez suivre ces quelques conseils : visionnez des vidéos inspirantes telles que we love entrepreneurs, sortez et discutez avec des amis freelances ou qui ont une expérience de la création d’entreprise.

Vous n’en avez pas ? Allez dans des espaces de coworking, des couveuses ou demandez à vos amis qui connaissent des responsables de TPE et ce genre de profils. Vous serez surpris de voir au combien ils sont souvent bienveillants et leurs retours d’expériences enrichissants, notamment par le récit de leurs erreurs.

Et n’oubliez pas ce n’est pas la profondeur de la chute qui compte, mais la hauteur du rebond ! Bon courage dans votre projet d’entreprise, en espérant pu vous vous aider un peu et avoir l’honneur de vous compter bientôt parmi les pleaderz. N’hésitez pas à partager ce contenu sur les réseaux sociaux et partager vos impressions à l’aide des commentaires si vous avez des remarques ou des questions. Nous serons ravis de pouvoir vous aider.