Devenir un bon entrepreneur n’est ni immédiat, ni inné. Pour parvenir à se sentir à l’aise dans cet exercice, plusieurs challenges se présentent à vous. Voici 6 challenges et conseils qui ont jalonné notre démarche entrepreneuriale et que nous travaillons à améliorer chaque jour pour être encore plus efficace.

 

Être prêt à lâcher prise

La première fois que l’on décide de créer son entreprise, il faut accepter de transformer sa façon de voir certaines choses. Cette maturation se fait d’un point de vue strictement psychologique et personnel. Nous  avons identifié plusieurs étapes par lesquelles vous transiterez pour abandonner l’état d’esprit que vous avez pu développer en tant que salarié pour pouvoir vivre pleinement votre aventure entrepreneuriale.

Si vous voulez aller plus loin sur le sujet, nous vous invitons à parcourir les 3 articles en rapport avec le sujet présents sur ce blog : Idée et euphorie, doutes et hésitation, renaissance et nouvelles perspectives. Quoiqu’il en soit, retenez que la première chose que vous allez devoir apprendre à faire est d’accepter de vous en remettre à une forme d’inconnu et d’incertitudes.

 

Echanger et aller vers les autres

Que ce soit pour étendre la visibilité de votre projet, en parler à de futurs clients potentiels, faire de la prospection commerciale ou échanger avec des personnes susceptibles de vous aider; vous serez amenés à aller vers les autres.

Pourtant, quand on veut créer son entreprise, on a tendance à avoir le reflexe inverse. On protège son idée à tout prix de peur qu’on nous la vole. Et pour garder son idée, quoi de mieux que de ne pas en parler. Si cette crainte peut être fondée, (parce qu’après tout vous ne savez pas sur qui vous tombez), les raisons pour l’abandonner sont également nombreuses :

  • Il y a de fortes chances que d’autres personnes aient eu la même idée que vous.
  • Deux personnes ayant la même idée ne vont pas l’exécuter de la même manière et auront deux réussites différentes.
  • Vous allez avoir du mal à vous faire accompagner, rechercher des financements, attirer des talents ou des clients si vous ne pouvez pas leur expliquer ce que vous faites ou que vous voulez faire !
  • Même si vous avez parlé de votre projet uniquement à vos proches, ils peuvent, sans y prêter garde avoir mentionné ce dernier au détour d’une conversation. Votre idée, d’autant plus si elle est bonne, pourrait rebondir de conversation en conversation jusqu’à ce que quelqu’un soit intéressé par celle-ci. Ainsi, même si parler à un inconnu comporte une part de risque, en parler tout court peut avoir les mêmes effets !
  • En parler avec des entrepreneurs en cours de création ou qui ont leur propre entreprise depuis peu de temps comporte peu de risques. En effet, il y a peu de chance qu’ils abandonnent le projet qu’ils portent et auquel ils croient au profit du vôtre.
  • En ne parlant pas de votre projet, vous vous empêchez de le faire évoluer par le retour des autres et pouvez passer à côté de belles opportunités.

Pour finir, si vous êtes d’un naturel timide et / ou anxieux, ne vous en faites pas, ce sera une étape que vous franchirez petit à petit. Heureusement, vous vous rendrez compte au combien cela est enrichissant du point de vue professionnel comme humain. Ce sont souvent, d’ailleurs, ces échanges qui vous permettront d’éviter certaines erreurs et donc, d’aller plus vite.

 

Apprendre à faire avec l’imperfection et le doute

Avec peu de temps à votre disposition et des ressources limitées, vous devrez parfois accepter que tout ne soit pas parfait. En effet, si vous êtes de nature perfectionniste, vous risquez de vous enfermer dans une spirale chronophage. Il y a au moins deux bonnes nouvelles au fait de devoir changer sur ce point :

  • Vous vous apercevrez que vous pouvez parfois être très efficace en peu de temps et apprendrez peu à peu à viser l’optimal, pas l’infaillible.
  • Il y a des domaines comme la stratégie marketing où vous devrez vous tromper pour vous permettre de vous améliorer avec le temps.

D’un autre côté, dites-vous que vous prenez dans votre vie de tous les jours des tonnes de décisions sans savoir si ce sont les bonnes et sans pouvoir le savoir. La seule différence et que vous devrez le faire dans le cadre de votre entreprise. Gardez en tête le dicton qui ne tente rien n’a rien, c’est d’autant plus vrai dans le contexte dans lequel vous vous projetez !

 

Vous faire aider pour mobiliser des compétences que vous ne possédez pas

Un des leviers important d’efficacité de votre projet réside en votre capacité à aller chercher les talents et compétences que vous n’avez pas. En effet, cela vous permettra de bénéficier de ressources supplémentaires pour votre projet et donc de temps supplémentaire. De plus, le résultat obtenu sera la plupart du temps de meilleure qualité que ce que vous auriez pu faire.

Pour parvenir à bénéficier des compétences des autres, vous devrez arriver à les convaincre ou leur fournir quelque chose en échange. Ce sont les bases de l’économie circulaire ! Que vous arriviez ou non à mobiliser les personnes qui possèdent ces talents, vous verrez que leur vision, externe à votre projet, sera la plupart du temps enrichissante et vous permettra d’avancer. N’oubliez pas que cet apport de compétences peut prendre différentes formes : association, partenariat, échanges … A vous de trouver les arguments pour motiver vos interlocuteurs !

 

Aborder les problématiques avec des solutions innovantes

Contrairement à ce que vous pouvez penser, avoir peu de ressources est à la fois un challenge et une chance formidable de vous entrainer à vous adapter pour devenir meilleur.

Même si cela n’est pas toujours simple, ce contexte est enrichissant et formateur car vous allez devoir vous réinventer, sortir de votre carcan de pensée pour trouver des solutions innovantes aux problématiques que vous rencontrez malgré les contraintes fortes inhérentes à tout démarrage de projet d’entreprise.

Par exemple, même si cela n’a pas pu aboutir pour des raisons logistiques, nous avions pu convaincre une école de mobiliser ses talents pour la réalisation d’une animation de présentation de la plateforme Pleadz. Ce partenariat aurait pu nous permettre de bénéficier d’un soutien nous permettant d’économiser quelques milliers d’euros. Nous avons également pu bénéficier gratuitement d’aide auprès d’une autre école avec la mobilisation d’étudiants pour travailler à la mise en place d’actions marketing autour du projet et l’enrichissement de notre stratégie marketing.

 

Parvenir à mesurer l’impact de vos actions

Chacune des décisions que vous allez prendre génère forcément des impacts. Il y a des domaines dans lesquels vous devrez apprendre à mettre en place des indicateurs qui vous permettront de piloter et d’ajuster votre stratégie et les actions à mener en fonction de vos objectifs.

Ceci vous permettra de prendre des décisions en fonction du retour sur investissement ou des résultats obtenus. C’est particulièrement le cas au niveau des actions marketing. Pour être concret, nous faisons par exemple un suivi des actions marketing d’emailing, d’animation de réseaux sociaux et d’éléments tels que les articles de blogs. Nous pouvons ainsi déterminer, compte tenu de nos faibles ressources actuelles, sur quel canal produire nos efforts en fonction du temps à affecter et des retours en termes de trafic sur le site et d’inscription. Nous savons que ces métriques changeront avec le temps, néanmoins, les suivre permettra d’adapter au plus près les actions à mener et aidera quant aux décisions à prendre.

 

Pour conclure

Vous avez maintenant une idée de quelques-unes des choses qui vont changer dans votre façon de faire et qui nous ont permis d’être un peu meilleurs. Nous espérons que ce retour d’expérience vous permettra d’améliorer votre efficacité et donner encore plus de chance d’aboutir à votre projet.

N’hésitez plus, allez-y, foncez ! Après tout, votre société est votre terrain de jeu ; et si vous aussi vous avez des retours d’expérience, qu’ils soient complémentaires, différents, ou identiques, n’hésitez pas à les partager en utilisant les commentaires !